Actualités

Apprentissage en alternance en logistique

DACHSER Willebroek a été l'un des premiers prestataires de services logistiques à proposer des stages aux apprentis en alternance. En attendant, ils peuvent se prévaloir d'un projet pilote réussi.

Thomas Vervoort a été le premier étudiant en alternance chez DACHSER Willebroek.

Il y a deux ans, Thomas Vervoort a été le premier étudiant en alternance chez DACHSER Willebroek. À l'époque, c'était l'une des premières opportunités d’emploi en alternance dans le secteur de la logistique en Belgique. Deux jours par semaine, il suivait des cours à l'école pour sa formation en logistique à l'Athénée royal de Willebroek, les trois autres jours, il se retrouvait à 6 heures du matin dans l'entrepôt. Ce qui a commencé comme une expérience s'est avéré être un succès ; Thomas a terminé avec succès sa deuxième année, suit cette année scolaire une formation en alternance « Assistant logistique entrepôt double » et espère recevoir son diplôme à la fin de cette année scolaire. 

Pendant le cours, Thomas est guidé par ses professeurs à l'école et par son chef d'équipe sur le terrain, Bram Vergult. Bram lui apprend tous les tenants et aboutissants du métier, comme le scannage, la préparation des commandes, le chargement et le déchargement. « Ici, Thomas peut immédiatement mettre en pratique ce qu'il a appris à l'école. C'est beaucoup plus complet qu'un stage. Pour pouvoir bien le guider, il a suivi un cours de mentorat, afin qu'il puisse soutenir son élève de manière optimale. En outre, le contact avec l'école est bon. Les enseignants visitent régulièrement l'entreprise et il y a un plan prêt avec les compétences qui doivent être développées chaque année ». Thomas voit également de nombreux avantages : « Mes professeurs me parlent des possibilités de carrière et j'apprends tous les jours par la pratique. Une fois ma formation terminée, il y a un poste pour moi chez DACHSER, mais je peux choisir de le prendre ou, par exemple, de continuer à apprendre. La gestion logistique me semble également être une bonne idée ».

Évolution

Thomas n'avait que 16 ans lorsqu'il a rejoint la société, ce qui a nécessité quelques ajustements.  « Tout d'un coup, je ne m'occupais plus principalement de mes pairs, mais la plupart de mes collègues avaient plus de 30 ans. Il a fallu s'habituer à cela, bien sûr ». Frans van Bedaf, directeur général de DACHSER Willebroek, voit l'énorme croissance que Thomas a connue. « Quand vous êtes arrivé ici à 16 ans, vous étiez assez timide, mais maintenant vous parlez à la presse, ce que des collègues encore plus expérimentés n'osent pas faire ». Il y a aussi une différence certaine entre un employé et un étudiant qui a la double nationalité. On prend le temps d'évaluer régulièrement, à la fois avec le chef d'équipe et avec l'école. Nous examinons également ce qui s'est bien passé dans la période passée et ce sur quoi nous pouvons encore travailler. De cette façon, l'étudiant est perfectionné et devient rapidement un employé d'entrepôt professionnel.

Contact Joanne Fernandes