Actualités

Un job complémentaire dans le domaine de la logistique

Pascal Schroeder, travailleur complémentaire chez DACHSER

Chez DACHSER, les travailleurs complémentaires sont indispensables : ils travaillent à des horaires flexibles pendant les heures de pointe dans l'entrepôt. Pascal Schroeder travaille a une job complémentaire chez DACHSER depuis 5 ans maintenant et parle de son expérience.

Comment êtes-vous arrivé chez DACHSER ?

À 17 ans, pendant le lycée, je cherchais un emploi qui pouvait facilement être combiné avec mes études. Par l'intermédiaire de mon frère, je me suis retrouvé chez DACHSER, qui à l'époque travaillait déjà comme travailleur complémentaire.

Quelles sont vos activités en tant que travailleur complémentaire?

Lors de mon premier jour de travail, j'ai été présenté à un collègue qui y travaillait depuis plusieurs années. Il m'a appris à conduire un transpalette électrique. En tant que travailleur complémentaire je travaille dans une équipe qui s’occupe de décharger les camions dans une zone de déchargement centrale. C'est là que les marchandises sont scannées à leur arrivée. Comme chaque envoi possède un code barre unique, nous pouvons l'attribuer à un emplacement spécifique dans l’entrepôt. Après le balayage, nous conduisons ces cargaisons de la zone de déchargement au bon endroit, où une autre équipe est prête pour le chargement des camions. J'ai d'abord commencé à conduire les marchandises de la zone de déchargement à l'entrepôt, puis j'ai pu apprendre progressivement d’autres tâches.

Quels sont vos horaires de travail ?

L'un des grands avantages de travailler chez DACHSER est la flexibilité en matière d'horaires de travail. C'est également l'une des raisons pour lesquelles j'ai choisi DACHSER. Je peux indiquer par semaine quand je suis disponible. Si je suis occupé à l'école, par exemple, je ne travaille qu'un jour. Quand il fait un peu plus calme à l'école ou quand je suis en vacances, je peux travailler plusieurs jours. Vous pouvez également indiquer si vous souhaitez travailler le matin, l'après-midi, le soir ou à plusieurs moments de la journée.

Interview with: Pascal Schroeder

Travailleur complémentaire chez DACHSER

Qui sont vos collègues ?

Au cours des cinq dernières années, j'ai rencontré beaucoup de nouvelles personnes dans l'entrepôt. De jeunes à vieux et de toutes sortes de cultures différentes. Entre-temps, un certain nombre d'amis et de connaissances y travaillent également. Nous travaillons bien et il y a toujours une bonne ambiance entre collègues.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

Ce que j'aime le plus dans ce travail, c'est qu'il est très varié. J'aime la diversité sur le lieu de travail et la bonne coopération entre les autres collègues. J'aime le fait qu'en tant qu'étudiant, je peux de toute façon faire partie d'un maillon aussi important de la chaîne logistique.

Comment voyez-vous votre avenir au sein du DACHSER ?

Je suis maintenant en troisième année d'études en marketing et ventes mondiales à l'université des sciences appliquées de Rotterdam et mes revenus supplémentaires en tant que travailleur complémentaire chez DACHSER peuvent encore être facilement combinés à mes études. Cette année, à la suite de mes études, je suis chargé d'effectuer un stage de cinq mois dans une entreprise au sein du service marketing ou commercial. Dans un entretien avec les RH, j'ai indiqué que j'aimerais faire un stage au département marketing de DACHSER. J'ai rapidement reçu un message de l'équipe marketing de DACHSER Benelux qui souhaitait me proposer un stage. De septembre à janvier 2021, je fais maintenant mon stage au bureau, qui se trouve en face de l'entrepôt. Lorsque j'aurai terminé mon stage, je continuerai à travailler comme travailleur complémentaire dans l'entrepôt.

Vous cherchez maintenant aussi un revenu supplémentaire par un job flexible dans le secteur de la logistique ? Veuillez nous contacter via career.willebroek@dachser.com  ou career.mouscron@dachser.com .

Contact Joanne Fernandes