Actualités

7 ans DACHSER Air & Sea Logistics Benelux

Depuis sept ans maintenant, le service DACHSER Air & Sea Logistics indépendante dans les pays du Benelux. Aat van der Meer, directeur général de DACHSER Benelux, et Wilco Versteegh, directeur général Air & Sea Logistics de DACHSER Benelux, parlent des développements de ces dernières années et de l'avenir.

Le service DACHSER Air & Sea Logistics (ASL) a été créée dans les pays du Benelux en 2013. Wilco Versteegh a rejoint DACHSER cette année pour développer le domaine d'activité avec Aat van der Meer. Il existe maintenant une équipe ASL complète avec des bureaux à Schiphol, Rotterdam, Maastricht et Anvers Sud. Ensemble, ces sites offrent des services de logistique aérienne et maritime au Benelux. Cela se fait en étroite collaboration avec DACHER European Logistics Benelux, la division responsable du transport routier. En outre, il existe divers autres services, tels que Contract Logistics et Cargoplus, qui sont tous combinés dans « Interlocking », un concept de DACHSER.

Interlocking

Aat van der Meer : « Dès le début, nous avons voulu aborder la logistique de la manière la plus efficace possible pour le client. C proposent l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement, mais dans la pratique, il existe souvent plusieurs contacts, un pour chaque département. Chez DACHSER, nous veillons à travailler ensemble de la bonne manière, afin d'utiliser autant que possible notre propre réseau, que nous appelons « Interlocking ». L'Interlocking n'est pas une intégration. La logistique européenne et la logistique aérienne et maritime resteront des domaines d'activité distinctes qui seront judicieusement introduites et mises en œuvre par une coopération étroite en tant que réseau dans les pays du Benelux. Non seulement lors du transport d'un envoi de A à B, mais cela commence par la création d'un point de contact unique pour le client ».

Wilco Versteegh est d'accord : « Le mot français pour l'Interlocking est « engrenage », des roues dentées qui s'emboîtent les unes dans les autres. Quand les vitesses s'enclenchent, vous obtenez une accélération. Une personne de contact pour le client s'occupe de cette accélération. Cela permet de réduire les distances à parcourir pour atteindre les services opérationnels. Cette approche a conduit à certains ajustements nécessaires. Une communication ouverte est essentielle. « Il est très important que les différents services se fassent mutuellement confiance. Si la personne de contact de l'équipe de vente demande à un manager de venir chez le client pour qu'il puisse lui fournir des informations plus substantielles, le manager fait confiance au collègue vendeur et ils peuvent se faire confiance mutuellement. Il est important d'utiliser au mieux les connaissances et l'expérience de chacun afin de fournir au client la meilleure solution possible. Le client est roi ».

Contact Raisa Mertens